Home » 2 - COIN DETENTE » . Collectionneurs » Dé à coudre, la collection d’un digitabuphiles

le dé à coudre, de nos jours se  trouve partoutLe dé à coudre, de nos jours, vous trouvez partout. Dans des lieux connus ou moins connus, un tout petit souvenir que vous pouvez rapporter de vos vacances et vous amusez à collectionner. On dira de vous, que vous êtes un digitabuphiles, ou un digitabuphilistes ou encore un digiconsuériphiles.

Ce petit objet, très peu encombrant de forme très souvent cylindrique, dans lequel vous insérez votre doigt, le majeur ou l’annulaire, est le dé à coudre.

De nos jours, le dé à coudre est très souvent en métal et piqueté sur la face extérieure. Vous en trouvez en cuir, en céramique, en bois, en verre, et même en plastique. Ils sont très souvent décorés aux couleurs d’une région. On y trouve des monuments peints. Ils peuvent parfois être gravés, et même ciselé. Généralement, ils ont une forme tronconique et recouvrent entièrement le bout du doigt, mais des fois, ils ressemblent à une large bague et se portent comme un anneau sur le bout du doigt.

Histoire du dé à coudre

Certaines personnes attestent que le plus ancien le dé à coudre, a été retrouvé à Pompéi, mais rien ne viens affirmer cette hypothèse.

  • Moyen Age

Le premier dé à coudre fait son apparition en Turquie vers le Xème siècle et sers à protéger les doigts des artisans du cuir.

Vers le XI / XIIème siècle, des dés portant à la base des lettres arabes sont retrouvés en Espagne. Ils sont en laiton ou en bronze et décoré de poinçons fait à la main.

Au cours du XIIIe et XIVe siècles, le dé devient indispensable aux brodeuses et aux ravaudeuses. Ils sont généralement en cuivre plus malléable et aussi en bronze. On en trouve aussi en cuir et parfois en os.

Vers le XIIIème siècle, les bagues à coudre fond leur apparition. Ce sont des dés ouverts au bout très souvent fabriqués en tôle et soudé.

Vers le XIVème siècle, apparait en France un dé demi-sphérique avec parfois une légère pointe au sommet. On en retrouve aussi avec un trou au sommet de la demi-sphère

  • De la Renaissance à maintenant

Au XV / XVIème siècle, le dé devient plus haut et le bout s’aplatit. Sur certains dés, des poinçons triangulaires apparaissent à la place des poinçons ronds. Certains sont emboutis alors que d’autre sont coulés.

La ville de Nuremberg en Allemagne, spécialiste du travail des métaux, s’intéresse à la fabrication des dés. Les dés Allemand sont souvent de métal argenté et plus évasé.

Au début du XVIIème siècle, les Hollandais fabriquent la première machine à poinçonner les dés. Les points se trouvent être plus réguliers. C’est à cette époque, que le dé devient un objet noble. On retrouve de véritables œuvres d’art en argent, et même en or.

Vers le XVIIIème siècle, l’invention de Hollandais, sera utilisé un peu partout. Les premiers dés en porcelaine font leur apparition.

Ce n’est qu’au XXème siècle que l’on trouve les premiers dés publicitaires.

Aujourd’hui, beaucoup représentent, une région, un monument et finissent sur nos étagères

dé à coudre Tintin et Milou

dés à coudre Tintin et Milou

dé à coudre Bécassine

dés à coudre Bécassine

 

dés à coudre monument

dés à coudre monument

signature

 

x

Image hébergée par servimg.com

Enregistrée à la CNIL sous le numéro 1635454.
Vos données restent confidentielles

Terme recherché par les internautes:

  • ds a coudre anciens coulés
,

About

commentscomments

  1. Bonjour. Article intéressant qui retrace bien l’historique du dé à coudre. Je suis encore débutante en couture, y a-t-il des formes de dés à coudre à privilégier pour se lancer ? Merci.

    • Bernadette dit :

      Bonjour Chloé
      Pour ma part, c’est en fouinant dans les brocantes, sur les sites d’affaire d’occasion et aux cours de mes voyages, que ma collection a pris forme. Pour ma part, c’est en fouinant dans les brocantes, sur les sites d’affaire d’occasion et aux cours de mes voyages, que ma collection a pris forme. Mes amis aussi m’en rapportent pas mal.
      Bernadette

  2. ledouit dit :

    Bonjour, je souhaite me débarasser de ma collection de dés à coudre si des gens sont interessé Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Image hébergée par servimg.com
 

     Nom *   

Enregistrée à la CNIL sous le numéro 1635454. Vos données resteront confidentielles