Home » 2 - COIN DETENTE » . Collectionneurs » L’ etiquette, source d’information sur les bouteilles de vin.

etiquette des-bouteilles-de-vin     L’ etiquette d’une bouteille de vin sert à l’identifier. Elle est une bonne source d’information à propos du vin, son contenu et son origine. Elle permet au consommateur de bien diriger son choix.

     En général, l’etiquette est illustrée de gravures, de dessins ou de photo du domaine viticole.

 Histoire de l’ etiquette

      Les premières etiquettes, sont apparues dans l’Egypte antique. Elles étaient gravées directement sur les amphores, ou peinte directement et indiquaient l’origine et l’âge des crus transportés.

      Ensuite, jusqu’au XIIème siècle, le vin était transporté dans des tonneaux estampillés au fer chaud, au nom du négociant ou du château. Aujourd’hui encore, les tonneliers utilisent cette coutume et marquent un des deux fonds du tonneau.

      Le développement de la bouteille de vin, dont l’inventeur de l’air moderne est  Sir Kenelm Digby, fait ressortir la nécessité d’identifier les vins contenu par une etiquette.

    Simple papier écrit à la main, l’ etiquette est devenue grâce à l’invention de la lithographie par l’allemand Aloys Senefelder en 1796, une véritable petite œuvre avec des graphiques noir et blanc ou de couleur. Elles pouvaient être réalisées en série pour des prix raisonnables. Les premières étiquettes apparurent en Allemagne puis en France sur les bouteilles de champagne, pour s’étendre sur toutes les régions viticoles courant le XIXème siècle.

Collection

      Un collectionneur d’ etiquette de bouteille de vin est un oenographiliste. Chaque collectionneur classe les étiquettes selon leur thématique, qu’elles sont illustrées par des animaux, des bâtiments, des œuvres d’art etc…

Histoire d’une Étiquette parmi les plus célèbres

      Tous les ans depuis 1945, Château Mouton Rothschild, 1er grand cru classé de Pauillac, donne à des artistes tel que Braque, Dali, Miro ou Chagall, la réalisation de ses étiquettes.

Quelques années :

  1. En 1946, Jean Hugo arrière petit fils de Victor Hugo, dessine une colombe tenant un rameau d’olivier.
  2. En 1947, Jean Cocteau dessine un profil au regard profond, peut-être le visage de Jean Marais.
  3. En 1948, Marie Laurencin dessine un couple de jeunes bacchantes au ton pastel
  4. En 1949, le peintre parisien André Dignimont conçoit un décor de taverne champêtre
  5. En 1950, Georges Arnulf, en 1951 Marcel Vertès, en 1952, Léonor Fini, en 1954 Jean Carzou, en 1955 Georges Braque.

    A partir de 1955, Philippe de Rothschild ne fait faire ses étiquettes qu’a des artistes peintres modernes et contemporains.

Aujourd’hui,

  1. 2008, commercialisé en janvier 2011, porte une étiquette réalisé par un grand artiste chinois Xu Lei, directeur artistique de Today Art Muséum de Pékin.
  2. 2009, Anish Kapoor, artiste britannique né à Bombay réalise une étiquette exprimant «  la poussée féconde de la nature végétale, fruit d’une rencontre intense entre la matière et la lumière » (Baronne de Rothschild).
  3. 2010 a été confié au sculpteur américain Jeff Koons.
  4. 2011, par le peintre et sculpteur français Guy de Rougemont. Son etiquette fait dire : « de l’or au rouge sombre, de la clarté des vignes ensoleillées à l’obscurité des caves, Rougemont nous fait parcourir en couleurs toutes les étapes de la naissance d’un grand vin.»
  5. 2012, par le peintre et sculpteur catalan Miquel Barceló, Ses deux béliers, symétriques et affrontés,  revisitent l’emblème historique du Château.
  6. 2013, par le peintre, plasticien et philosophe d’origine coréenne Lee Ufan,
  7. 2014, par le peintre anglais David Hockney. Deux verres, l’un vide et l’autre plein, racontent la naissance d’un grand vin.

Toutes les étiquettes du Château Mouton Rothschild, 1er grand cru classé de Pauillac sont visible : ICI

 

 

 

xxx

Terme recherché par les internautes:

  • 14 fevrier
  • Cadeau fleur pour saint valentin
  • fete des meres en france
  • Fleur De Saint Valentin
, ,

About

commentscomments

  1. claire dit :

    Bonjour Bernadette
    Merci pour votre article, vous comptez nous offrir un nouveau article?

  2. florence dit :

    Quel plaisir de vous lire, j’apprends toujours beaucoup de choses.
    Je vous souhaite une bonne continuation Bernadette, votre site est très instructif et très intéressant.

  3. Bonjour,
    étant dans une région vinicole (viticole ? j’avoue faire difficilement la différence…), le sujet m’intéresse particulièrement.
    J’ignorais qu’il existait un notion de crus à l’époque Égyptienne, par contre leurs vins devaient avoir un goût radicalement différent de ce que l’on peut boire aujourd’hui.
    bonne journée à vous.

    • Bernadette dit :

      Bonjour
      Les vignes égyptiennes ou verger à vin, se situaient au bord du Nil. Les archéologues ont retrouvés sur les murs des tombeaux, des scènes de vendange, de taille des sarments, de construction de pressoir, de foulage du raisin, de sa fermentation et aussi de son transport. Ils ont trouvés aussi, que quelques pierrailles autour des ceps permettaient d’aérer la terre, que les vignerons coupaient les feuilles inutiles pour permettre aux raisin de profiter du soleil et que le jour, ils chassaient les oiseaux avec des frondes.
      Les égyptiens savaient faire le vin, mais il est sur qu’il est impossible de comparer le vin égyptien d’il y a 6000 ans au vin de maintenant.
      Bernadette
      PS: Viticole renvoie à la vigne. On dit aussi “exploitation viticole” car il faut avoir des vignes pour parler d’exploitation, de propriété ou de domaine.
      Vinicole renvoie au vin. A la récolte, à la vinification, à l’élevage, à la commercialisation et la dégustation. Un négociant-éleveur, qui achète du vin pour faire un assemblage, pour finir l’élevage, puis le vendre, exerce une activité vinicole, mais pas viticole.

  4. andre huertas dit :

    Bonjour Bernadette!
    Je trouve cet article très intéressant car j’ignorais “Un collectionneur d’ etiquette de bouteille de vin est un oenographiliste”…
    Très bel article!
    Bonne journée!
    Amicalement
    André

    • Bernadette dit :

      Bonsoir André
      l’œnographiliste collectionne les etiquettes pour l’intérêt de l’image et du graphisme contrairement a l’œnosémiophiliste qui associe aux plaisirs de la collection, la recherche sur un plan particulier, notamment historique, littéraire, artistique, scientifique.
      Bernadette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Image hébergée par servimg.com
 

     Nom *   

Enregistrée à la CNIL sous le numéro 1635454. Vos données resteront confidentielles
 

Tout pour le plus grand plaisir de vos animaux!

Anniversaire zooplus.fr