Home » 2 - COIN DETENTE » . Fallait y penser » Qu’est-ce qu’une gratiferia ?

« Gratiferia » vient d’un mot espagnol qui signifie « foire gratuite », mais la traduction française la plus répandue est marché gratuit.« gratiferia » vient d’un mot espagnol qui signifie « foire gratuite », mais la traduction française la plus répandue est marché gratuit.

La Gratiferia est un acte de don. Pas de troc, pas d’échange. Juste donner, sans conditions. Avec une seule certitude, celle de faire plaisir à quelqu’un.

Venez avec ce que vous avez envie de donner… ou même rien, et repartez avec ce dont vous avez besoin. Ici tout est 100% gratuit!

Le concept du marché gratuit, inventé dès 2010 par Ariel Rodriguez Bosio « philosophico-spirituel d’une décroissance par le don »,  vient de Buenos Aires en Argentine. L’idée a rencontré un grand succès localement, puis à émigrés à l’étranger.
Existant déjà dans certains milieux, la gratuité n’est pas une idée nouvelle, mais l’exposer sur la place publique est une nouveauté. Les gratiferias témoignent d’un intérêt de plus en plus grand de la part de toutes les couches de la population. La « Gratiferia » est un marché gratuit non commercial.

Fonctionnement général d’une gratiferia 

Si vous désirez organiser une gratiferia il vous suffit de trouver un lieu public de préférence  ouvert à tous et sans droit d’entrée, une date et de faire la publicité de l’événement un peu à l’avance. On demande aux personnes de venir, la veille de l’événement, déposer gratuitement des objets en bon état dont ils n’ont plus l’utilité, tels que vêtements, livres, meubles ou appareils électroniques, etc.. Le jour de la « gratiferia », ceux qui le désire peuvent  se servir gratuitement, même s’ils n’ont rien porté, cela n’a pas d’importance. La « gratiferia » n’est pas un troc car n’y a pas forcément de réciprocité.
Une gratiferia peut également être proposés pour des biens immatériels : performances artistiques, musicales, échanges de compétences, proposition de concerts, d’ateliers de toutes sortes, de projections cinématographiques ou encore de séances de massage, etc.

Mais malgré le caractère souvent spontané d’une gratiferia, il n’est pas inutile de spécifier quelques règles de base pour garantir son bon fonctionnement. Ainsi, les objets apportés doivent par exemple être en bon état. Et bien que tout soit gratuit, il n’est pas permis de tout s’approprier pour aller le revendre plus loin (cela va de soi !). On s’en remet alors à la bonne foi des participants. Bien entendu, tout cela est entièrement gratuit.

Pourquoi la gratuité ?

Dans notre société, tout service doit être payant. La gratuité dans une gratiferia ouvre des horizons différents.  Des objets que l’on aurait jetés à la poubelle retrouvent une seconde jeunesse. Des liens nouveaux se créent lors des échanges avec les passants ou les participants et tout cela dans la joie et la convivialité.

La « gratiferia » est  un bon moyen de se séparer d’objets en bon état devenus inutiles tout en faisant le bonheur d’un nouveau propriétaire.

signature

 

 

commentscomments

  1. Dimanche 22 avril 2018 à Montendre 17130, de 10h à 18h au marché couvert, place de la Paix.
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Bernadette
    Marie-Bernadette Articles récents…Troc aux Plantes de L’association Cauderes.My Profile

  2. Dimanche 22 avril 2018 à Montendre 17130, de 10h à 18h au marché couvert, place de la Paix.
    Renseignements : La Maison Pop’ 05 46 70 43 67.
    Bernadette
    Marie-Bernadette Articles récents…Troc aux Plantes de L’association Cauderes.My Profile

  3. Paula dit :

    Bonjour à tous

    J’aime beaucoup le concept, au lieu de mettre en bas de chez soi prés de la poubelle, on centralise le tout au même endroit en permettant à tous de se servir, quelle magnifique idée!

    Paula de radiocommande.fr

    • Oui Paula et cela se fait de plus en plus. Les associassions qui les organisent, proposent aux visiteurs, en plus de la gratuité des vêtements jouets et autres, des boissons et gâteaux payant. Cela permet de rentabiliser la journée et de faire entrer quelques monnaies trébuchantes dans leur escarcelle.
      Bernadette

  4. claudine dit :

    Bonjour Bernadette,

    La Gratuité dans ce monde que nous vivons est la bienvenue. Et si tout le monde joue le jeu et que tout se passe bien, nous devrions le faire plus souvent. Personnellement, je connais le troc, les brocantes, mais pas en gratuité. Faisons tourner cet article qui j’espère donnera de l’inspiration à d’autres personnes. Cela nous donnera l’opportunité de vider nos caves, nos greniers… Et comme tu le dis, de donner une deuxième jeunesse à nos objets entassés dans des cartons, remettons les au goût du jour !!

    • Bernadette dit :

      Bonjour Claudine
      Ne serais-se que pour continuer a faire vivre des objets, meubles et autres, le don gratuit est la meilleure solution. Cette idée de “gratiferia” apporté en France est une manière originale de donner. Je vous tiendrais au courant des “gratiferia” qui seront proposé en France….pour l’instant
      Bernadette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

…………..
Enregistrée à la CNIL sous le numéro 1635454

Vos données restent confidentielles