Home » 2 - COIN DETENTE » . Jours d’Histoire » Place de la Concorde, un cadran solaire géant

Vue panoramique de la place de la Concorde en 1919 (des canons sont disposés derrière les rambardes).

La place de la Concorde est la plus grande et la plus célèbre place de Paris. Elle se situe dans le 8ème arrondissement, sur la rive droite et tout prés des Champs-Elysées. Elle couvre une superficie de 8,64 hectares. Elle doit sa renommée à son obélisque, rapporté de Louxor en Egypte et disposé en son centre en 1836.

La place de la Concorde a changé plusieurs fois de nom.

Elle prend le nom de place Louis XV lorsque la ville de Paris érigea la statue équestre de Louis XV pour fêter le rétablissement du roi.

Le 11 août 1792, les révolutionnaires remplacent la statut équestre de Louis XV par la statue de la Liberté de François-Frédéric Lemot et renomment la place, place de la Révolution. Elle devient un lieu d’exécution avec l’installation de la guillotine

Avec la fin de cette période sanglante, le gouvernement décide en 1795 de redonner à la place de la Révolution son nom de place de la Concorde.

Mais la place de la Concorde, pose un problème politique aux divers gouvernements. Le consulat retire la statut de la liberté et les différents projets, statut de Charlemagne, de fontaine furent abandonnés.

Louis XVIII décide de construire un monument à la mémoire de son frère Louis XVI. Les travaux commencent le 3 mai 1826 sous Charles X, le plus jeune frère du roi et plus connu sous le nom de comte d’Artois. Il fut roi de France et de Navarre de 1824 à 1830. Mais la construction, ne sera jamais finie.

La révolution de juillet 1830, redonne à la place son nom définitif de place de la Concorde.

En 1831, pour remercier la France de l’œuvre de traduction des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, le vice-roi d’Égypte, Méhémet Ali, offre à la France deux obélisques, mais seul un sera transporté vers la France. Il arrivera à Paris le 21 décembre 1833. Louis-Philippe proclamé roi des Français par la chambre des députés, décide de l’installer sur la place de la Concorde le 25 octobre 1836, lors son aménagement par l’architecte Hittorff. Ainsi dit-il « il ne rappellera aucun événement politique ». Haut de 22,86 mètres pour un poids de 227 tonnes, de hiéroglyphes célébrant la gloire du pharaon Ramsès II, sont sculptées dans son granite rose de Syène. Un pyramidon, fait de bronze et de feuilles d’or, a été rajouté en son sommet en 1998

Mais saviez-vous que l’obélisque n’a pas qu’un rôle décoratif ?

L’obélisque sert aussi de gnomon, du mot latin qui veut dire aiguille de cadran solaire, et dont les chiffres romains et les lignes sont dessinés directement sur le sol par des incrustations de métal. Cette idée a germé dans l’esprit de l’astronome Camille Flammarion (1842-1925) et fut concrétisé en 1999 et devient le plus grand cadran solaire au monde. Ainsi il est possible de lire l’heure sur la place de la concorde…… Lorsque le soleil est au rendez-vous

signature

About

commentscomments

  1. Cafe La Bourse dit :

    Je me permet de vous feliciter, c est un regale de vous lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Image hébergée par servimg.com
 

     Nom *   

Enregistrée à la CNIL sous le numéro 1635454. Vos données resteront confidentielles
 

Tout pour le plus grand plaisir de vos animaux!

Anniversaire zooplus.fr