Home » 2 - COIN DETENTE » . Une année au jardin » Votre potager sans fin et sans frais

Votre potager sans fin et sans frais Votre potager sans fin et sans frais. Le mot potager vient du mot “potage”. C’est l’endroit ou l’on cultive les plantes dont on fait une utilisation culinaire.

Méthode classique du travail au potager

En janvier, vous avez planté sous châssis vos premières carottes, vos laitues de printemps et vos radis.

Vous avez nettoyé vos parcelles et ainsi, elles seront propres, pour recevoir vos semis de pommes de terre, de navets, d’oignon, et même si vous aimez l’originalité, des topinambours.

En février, c’est la ciboulette et l’oseille que vous repiquerez en ligne ou en bordure.

Petit conseil : si vous ne voulez pas que la ciboulette fleurisse, coupé les plans asse cour et arrosez les généreusement

En mars, vous avez planté vos pommes de terre, votre ail rose, vos oignons blancs, vos échalotes, vos petits-pois et vos fraisiers en godets.

Voilà avril et le retour du printemps avec vos premières récoltes de radis. Vos semis de mars demandent à être éclaircis tandis que les mauvaises herbes, fond leur retour. Vous devrez biner et sarcler afin de les éliminer.

Avril, est une période importante, c’est la période où l’on peut semer, repiquer en plaine terre pratiquement tous les légumes en veillant à les protéger jusqu’aux Saint de glace.

Les conseils de Louis

Par les temps qui courent, et pour avoir des légumes à volonté sans, à chaque fois acheter des plants, voilà les conseils que vous communique mon ami Louis.

Gardez vos épluchures de pomme de terre, les morceaux grossièrement coupés, qui procèdent un œil. Placez-les dans une petite barquette, sur un lait de terre et d’eau. Laissez pousser et quand votre bouture atteint 10 cm, repiquez là en pleine terre. Vous n’avez plus qu’à récolter le moment venu et recommencer.

Les pommes de terre ont la réputation de « nettoyer » la terre. Quand vous replantez vos boutures, faites tourner leur emplacement.

N’arrachez pas vos poireaux. S’il vous en faut plusieurs pour votre soupe ou autre, coupez les à deux centimètres au dessus des racines. Le poireau repartira et vous aurez une récolte pratiquement à l’infini. Pour évitez les parasites et maladies, changer régulièrement l’emplacement de vos poireaux. Il vous suffit de replanter les racines âpres la récolte de vos pommes de terre.

signature

x

Image hébergée par servimg.com

Enregistrée à la CNIL sous le numéro 1635454.
Vos données restent confidentielles

,

About

commentscomments

  1. huertas dit :

    Bonjour Bernadette
    Toujours intéressant ton blog merci pour ces conseils!
    Bon dimanche
    Amicalement
    André

    • Bernadette dit :

      bonjour André
      Mon ami Louis a beaucoup roulé sa bosse, et a puisé auprès de pas mal de personnes tous ces moyens pour manger a peu de frais, voir gratuitement.
      Dans un prochain article, je vais photographier toutes ces herbes, que nous appelons folles, et qui sont comestibles. Je mettrais une recette pour les manger.
      Bernadette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

…………..
Enregistrée à la CNIL sous le numéro 1635454

Vos données restent confidentielles